pico y pala

01 janvier 2009

Version en castellano

 Photo_195

Un collectif de diffusion du cinéma engagé argentin et latino-américain.

Nous sous-titrons les films, les archivons, et organisons des projections-débats, pour mettre en lumière des problématiques politiques et sociales d'Amérique latine, tout aussi bien d'actualité en France, et donner à voir une autre utilisation de l'outil cinématographique, en dehors des circuits commerciaux.

Nous soutenons les cinéastes et les mouvements sociaux, par le biais de la vente de films et de caisses de soutien.

 

Posté par picoypala à 19:55 - Commentaires [3] - Permalien [#]


03 janvier 2009

Arriba los que luchan !


fly-arriba-los-que-luchan-f

Posté par picoypala à 16:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 janvier 2009

"DEL PARO AL CACEROLAZO, TODOS SOMOS CAMPESINOS". Cycle de projections-débats. Mardis 19 et 26 nov., samedi 14 dec. 2013

photo projo


Les collectifs Le Chien qui aboie", "Teje" et "Pico Y Pala" s'associent pour présenter un cycle de projections-débats sur les mobilisations paysannes et urbaines pour le droit à la semence et contre les traités de libre-échange en Colombie.


9.70 de Victoria Solano / 43 mn VOSTF 
OVEJAS TOREADAS de Balaclava y Tropico Media Films / 8 mn VOSTF 
ARDE L
A CAPITAL de Kinorama / 8 mn VOSTF

Le 19 août 2013, de nombreux secteurs agricoles colombiens entament une grève de durée indéterminée pour protester contre l'impact désastreux du Traité de Libre-Échange avec les États-Unis, en vigueur depuis mai 2012. Fait rare dans l'histoire colombienne, les mobilisations rassemblent au-delà des clivages politiques traditionnels.

Dans les manifestations, se côtoient des organisations autochtones, des afro-colombiens, des paysans et des petits, moyens et grands producteurs agricoles. Rapidement, les secteurs des transports, de l'éducation et de la santé rejoignent le mouvement. Car, la grève nationale « agraire et populaire » est une fronde contre les politiques néo-libérales du gouvernement colombien et contre le saccage de l'économie nationale. 
S'y retrouvent des tendances et des mouvements politiques qui avaient plutôt l'habitude de s'éviter ou de s'affronter que de travailler ensemble.

Désemparé, le gouvernement du Président Santos commence par nier l'existence de la grève avant de réprimer violemment les manifestations. En l'espace de quelques semaines, 12 manifestants sont tués et plus de 800 autres blessés. Comble de l'hypocrisie pour un gouvernement qui se présente comme celui des droits de l'Homme et qui, assis aux tables de négociations de La Havane, dit admettre les causes sociales du conflit armé et prétend reconnaître le droit à la dissidence politique et à la grève générale.

Au jour d'aujourd'hui, certaines négociations entamées à la fin de la grève sont encore en cours, d'autres ont échoué. Les secteurs de la santé et de l'éducation ont relancé des mouvements de grève. De leur côté, paysans et agriculteurs se préparent à bloquer de nouveau les routes du pays.

**Entrée libre dans la limite des places disponibles**

MARDI 19 NOVEMBRE - 19H / MAISON DE L'AMERIQUE LATINE
217 blvd Saint Germain, 75007

Metro : Solférino
Invité : Laurent Pinatel, Confédération Paysanne

MARDI 26 NOVEMBRE - 20H / CAFE DE PARIS
158 Rue Oberkampf, 75011
Metro : Ménilmontant 

SAMEDI 14 DECEMBRE - 20H / DILENGO
85 rue Molière - Ivry, 94200
Metro: Mairie d'Ivry
 ** Suivie d'un repas à prix libre et en musique!
 

Posté par picoypala à 09:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 janvier 2009

LLAMADO A PELICULAS PICO Y PALA 2014

FESTIVAL PICO Y PALA 2014

LLAMADO A PARTICIPACIÓN

 

envien2014

El quinto Festival Pico y Pala tendrá lugar del 1 al 7 de abril en París y suburbios.

 

Pico y pala subtitula las películas, las archiva, y organiza proyecciones-debates para dar a conocer problemáticas políticas y sociales de Argentina y Latinoamérica. Además, propone la utilización de la herramienta cinematográfica por fuera de los circuitos comerciales. 

El colectivo apoya a los cineastas y a los movimientos sociales, a través de la venta de películas, creación de fondos de apoyo y acciones específicas.

 

Para participar, es importante que lean las INFORMACIONESPARAPARTICIPARALFESTIVALPICOYPALA2014

y que nos hagan llegar antes del 15 de diciembre una o varias copias DVDs. 


Cada copia del film debe contener una ficha de información que detalle:     título/director(es)/país/año/duración/subtítulos/temáticas/sinopsis corta. Y ser enviada por correo postal a alguna de las siguientes direcciones:

 

Francia :

Lola Montalant
Pico y Pala
9, avenue Claude Vellefaux
75010 PARIS

Tel/ 06 22 80 68 56

Argentina :

Nicolás Gomez
Vera 371 / 2° i
CP: C1414A0G
Ciudad de Buenos Aires

Tel: 156 788 6656

Colombia :

Cristina Moreno
Cr. 4 bis # 30-26 apto 301
La Macarena
Bogotá

Tel: 320 3789616

 

 




Las copias serán enviadas todas juntas desde Argentina y Colombia a Francia a fines de diciembre de 2013.

No duden en escribirnos para cualquier pregunta y ¡hagan correr la voz!

Un abrazo fraterno y solidario del Colectivo.

Posté par picoypala à 11:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

06 janvier 2009

Programmation du 4e festival Pico y Pala

 Téléchargez le programme complet en pdf

Jeudi 4 avril / 19h

 

SANS PATRONS

 

À La Cantine

331 rue des Pyrénées, 20e

Métro Jourdain

 

Corazón de fábrica (Cœur d’usine)

Documentaire / 130' / Ernesto Ardito & Virna Molina / Argentine / 2008

Dans un pays appauvri, pillé par ses propres gouvernements et ses entrepreneurs, les ouvriers de l’entreprise céramique Zanón décident d’occuper leur usine lorsque le patron la ferme et de commencer à produire sans chefs. Ils se sentent libres, car ils ont trouvé dans leur travail un outil pour grandir humainement, mais doivent en même temps compter sur une série de responsabilités et de défis qui provoquent de grands conflits entre eux et dans leur propre esprit.

 

21h30

Débat avec Joaquin Manzi (spécialiste du cinéma argentin) et des travailleurs en grève de PSA-Aulnay.

 

 

 

Vendredi 5 avril / 20h

 

VIOLENCES POLICIÈRES DANS LES QUARTIERS POPULAIRES

 

À La 20e Chaise

38 rue des Amandiers, 20e

Métro Père Lachaise

 

La Mala reputación, 2 años sin Luciano Arruga. (La Mauvaise Réputation, 2 années sans Luciano Arruga)

Documentaire / 31' / DocSur et El Perro Comunicación contra la Represión / 2011 / Argentine

Les « délinquants » et les «jeunes des banlieues » font les choux gras des journaux télévisés.

Prenant comme point de départ l’histoire de Luciano Arruga, jeune garçon séquestré par la police de La Matanza, dans la province de Buenos Aires, ce documentaire propose de montrer la réalité sous un autre angle, celui de ceux qui sont touchés par la « gâchette facile » et autres actes perpétrés par la police comme force répressive, pour dévoiler le processus complexe qui exclut les jeunes en marges du système, et les montre comme des dangers potentiels à la classe moyenne urbaine.

 

Sans Casque ni bouclier : témoignage d'un ex-officier de police.

Documentaire / 20’/ Regarde à Vue / 2005 / France

Parce que la répression syndicale touche tous les milieux et qu’il convient tout particulièrement de museler ceux qui occupent des postes clés comme dans la police, un témoignage contre les catégorisations faciles, les analyses simplificatrices qui s’adressent à toutes et à tous, qui éclaire sur une des réalités de l’application des politiques sécuritaires mises en œuvre par les derniers gouvernements.

 

La vérité sur Wissam, bavures policières à Clermont Ferrand.

Documentaire / 23’ / Comité Vérité et Justice pour Wissam /2012 / France

Le 1er janvier 2012, suite au jet d'une pierre sur une voiture de police, Wissam est interpellé. Une dizaine de voitures mobilisées, des policiers violents et excités, des chiens sans muselière s'en sont pris à un homme déjà maitrisé. Au petit matin, Wissam est admis en service de réanimation. 1 semaine plus tard, Wissam décède de son agression. ENSEMBLE RÉCLAMONS LA JUSTICE !!!

 

21h30

Buffet + Discussion avec le Comité Vérité et Justice pour Wissam et autres collectifs contre les violences policières.

 

 

Samedi 6 avril / 16h

 

CORPS, AUTONOMIE ET LUTTES DE FEMMES

 

Au Transfo

57 rue de la République Bagnolet

Métro Gallieni et Robespierre

 

Toute la journée: à boire et à manger à prix libre !

 

Abolir el patriarcado es la revolución (Abolir le patriarcat, c’est la révolution)

Documentaire / 28’ / Mujeres por la vida / 2011 / Venezuela

En novembre 2010, des collectifs organisent la 1ère rencontre régionale de femmes jeunes et étudiantes de l’État de Lara dans l'Ouest du Venezuela. Des débats, des ateliers, des exercices pour déconstruire les stéréotypes et questionner les rôles des femmes dans la société. Dénonçant le patriarcat comme pierre angulaire du capitalisme, elles n'oublient pas de critiquer le machisme chez leurs camarades révolutionnaires.

 

Morena

Documentaire / 17’ // Mal de Ojo TV /  2006 / Mexique

Les médias furent au centre de la lutte pour le pouvoir lors du conflit dans l’état de Oaxaca. Ce film rend compte de l’expérience de télévision populaire qui a fait suite à la prise de possession des installations de Canal 9 par le comité des femmes pendant plusieurs semaines.

 

Nosotras (Nous)

Documentaire / 43’ / Pan y Rosas / 2008 / Argentine

En 2008 a lieu la 23ème rencontre nationale des femmes en Argentine. C'est à Neuquén, ville de l'emblématique usine récupérée Zanón, que des dizaines de collectifs de femmes se retrouvent. Débats, ateliers, rencontres mais aussi actions en solidarité avec les luttes de travailleurs/travailleuses d'usines ou des campagnes, cette rencontre permet d’établir des actions et des réflexions entre les mouvements ouvriers et les mouvements des femmes.

 

17h30

Discussion avec Adriana Rausseo, (militante vénézuélienne contre les violences envers les femmes); María Elvira Alvarez, (Doctorante en Histoire, Paris 1) ; Amandine Berton-Schmitt (collectif La Barbe).

 

19h

En boca de todas (Sur toutes les lèvres)

Documentaire / 16'/Mansa Ballena /  2011 / Argentine

La vidéo se nourrit de la force des voix de femmes en lutte, qui au travers d'une profonde réflexion fondée sur l'expérience personnelle et l'élaboration collective, nous implique dans un débat authentique et vital sur la clandestinité de l'avortement, sur l'auto-détermination et sur la solidarité de genre.

 

Violencia obstétrica

Fiction / 5’ / Estaban Garay Santaló & Federico Suarez/ Argentine

Court-métrage satirique sur la violence obstétricale, violence exercé par les professionnels de la santé envers les femmes enceintes dans les hôpitaux publics et privés en Argentine.

 

Regarde, elle a les yeux grand ouverts

Documentaire / 90' / Yann Le Masson / 1980 / France                                                                                   

Ce film raconte l'expérience vécue par des femmes du MLAC d'Aix-en-Provence (Mouvement pour la Liberté de l'Avortement et de la Contraception), association féministe fondée en 1973. Au MLAC, elle peuvent, ensemble, vivre autrement des moments aussi importants qu'accoucher, avorter. Elles apprennent à le faire elles-mêmes, se heurtent à la répression et c'est le procès de six d'entre elles le 10 mars 1977. Un moment très fort de leur histoire qui continue de faire écho aujourd'hui. Copie mise à disposition par la Cinémathèque de Toulouse.

 

21h

Discussion avec Sandra Rigoni et Josée Pepin (collectif pour la réouverture du centre IVG-Tenon); Charlotte Soulary (groupe international - Osez le féminisme); et Marie Mathieu (doctorante en sociologie CRESPPA-CSU/IREF-UQAM).

 

 

22h

Initiation au Tango Queer avec Charlotte Hess (www.charlottehess.fr)

 

 

Dimanche 7 avril / à partir de 12h

 

TERRITOIRES A DÉFENDRE : AMERIQUE LATINE, NOTRE-DAME-DES-LANDES

 

Au Jardin collectif "l'Ivraie Solidaire"

à l'angle des rues Maurice Coutant et Marcel Lamant, Ivry-sur-Seine

Métro Mairie d'Ivry

 

Grande journée de soutien aux inculpé.e.s de Notre-Dame-des-Landes organisée avec le Collectif du Jardin Solidaire d’Ivraie et le Collectif Francilien de soutien à la lutte de NDDL.

 

13h

Concert « Duo Klezmer » + repas Vegan

 

15h

Projection « Notre-Dame-des-Luttes », France

 

14h puis 16h : projection en deux séances

 

Ils disaient qu’on sortirait de la pauvreté.

Documentaire / 36 ’ / Promedios & Terra Nostra / Mexique

Nayarit, Nord du Mexique. On vient d’achever la construction du barrage hydroélectrique d’El Cajon. Les eaux de retenue montent. En quelques jours c’est un village entier qui se retrouve noyé. On l’appelait El Ciruelo. Son église, ses morts, ses champs, ses maisons sont submergés. Le gouvernement leur avait promis une vie meilleure grâce aux retombées du barrage et a fait construire des maisons neuves, sans terres cultivables... Les habitants nous racontent l’histoire d’une escroquerie, comment une communauté a été dépossédée de son avenir.

El Bajo Aguán : El grito por la tierra (Le Cri pour la terre)

Documentaire / 30’ / ALBA Sud & Rel-UITA / Honduras / 2012

Depuis des années, la région du Bajo Aguán (Honduras) souffre d'un conflit né du manque d'accès à la terre des paysan.ne.s et de l'expansion des grandes plantations de palme africaine, suite à l'augmentation de la demande internationale. Après le coup d'État de 2009 contre le président Manuel Zelaya, le conflit s'est durci et la répression du mouvement paysan s'est généralisée en toute impunité.

 

17h

Discussion avec Hélène Roux (journaliste) + Promedios France

 

18h

Concert «Cumbia» + Asado (barbecue argentin)

 

20h

Mbya tierra en rojo (Mbya, la terre rouge)

Documentaire / 69’/ Valeria Mapelman & Phillip Cox / 2004 / Argentine

En Argentine, les peuples autochtones vivent dans l'oubli et la marginalité. Ce film est un portrait intimiste de la lutte des Mbya Guarani pour leur survie et la sauvegarde de leur terre et de leur identité devant l'avancée du «monde des Blancs ».

 

ZADs

Documentaire / Collectif Pico y  Pala & Collectif francilien de soutien à la lutte de Notre-Dame-des-Landes / 2013 / France

Résister, désobéir, occuper le territoire... sont des actions qui prennent leur sens collectivement. À Notre-Dame-des-Landes, les opposants au projet d'aéroport l'ont bien compris et si leur lutte est plurielle, tous ont le même horizon : l'arrêt immédiat du projet.

À partir de "témoignages illustrés", ce reportage présente la diversité des occupants de la ZAD, ou plutôt "des ZADs".

 

21h30

Discussion avec l’ACIPA, des ZADistes et le Collectif francilien de soutien à la lutte de NDDL.

 

 

 

On remet ça !

SAMEDI 13 AVRIL / 18h30

 

RENCONTRE AVEC LA COLIFATA

 

Au Lieu-Dit

6, rue Sorbier

Métro Ménilmontant

 

Avec le projet SOVO (Son et Voix) et UTOPSY

 

LT22 RADIO LA COLIFATA

Documentaire / 94’ / Carlos Larrondo / 2007 / Espagne

L’émission “LT Radio La Colifata” est un programme intégralement réalisé par les internes de l’Hôpital Borda, à Buenos Aires. Ses protagonistes, les « Colifatos », nous présentent le fonctionnement de cette radio qui émet depuis 1991. Nous verrons que La Colifata permet de rompre des barrières entre les personnes confinées dans l’asile et la société, et propose aux locuteurs de reconstruire leur souffrance, de se produire comme des sujets plus autonomes. Nous découvrons également d’autres radios européennes qui se sont inspirées de ce projet pionnier.

 

20h

Débat avec le réalisateur, Alfredo Olivera (fondateur de La Colifata et membre de Radio Citron), et en présence exceptionnelle de 6 radios européennes du projet SOVO : Radio Aurora (Portugal), Totalnormal (Suède), Nikosia (Espagne), Sovo (Pologne), Terra Blue (Italie), Citron (France) et England Radio (Angleterre).

 

Doctorante en Histoire, Paris 1

Posté par picoypala à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Affiche du 4e festival Pico y Pala

POUR-diffuser-online

> Jeudi 4 avril
à partir de 19h

SANS PATRONS

à La Cantine, 331 rue des Pyrénées, 20e


> Vendredi 5 avril
à partir de 20h

VIOLENCES POLICIERES DANS LES QUARTIERS POPULAIRES

à La 20e Chaise, 38 rue des Amandiers, 20e


> Samedi 6 avril
à partir de 16h

CORPS, AUTONOMIE ET LUTTES DE FEMMES

au Transfo, 57 rue de la République, Bagnolet


> Dimanche 7 avril
à partir de 12h

TERRITOIRES A DEFENDRE : AMERIQUE LATINE / NOTRE-DAME-DES-LANDES

au Jardin collectif "L'Ivraie solidaire", angle de la rue Coutant et Lamant, Ivry-sur-Seine


Et on remet ça !

> Samedi 13 avril
à 18h30
Avec le projet SOVO (Son et Voix) et UTOPSY

RENCONTRE AVEC LA COLIFATA

Au Lieu-Dit, 6 rue Sorbier, 20e, Métro Ménilmontant

 

Pico y Pala revient vagabonder dans Paris et ses banlieues à l'arrivée du printemps 2013.

« Nous ne vous croyons pas » ! Prenant le contre-pied du discours dominant, Pico y Pala préfère une approche crue, un regard vif et parfois drôle de la réalité politique, où chacun-e contribue à enregistrer, à produire sa propre mémoire.

Le cinéma éclaire des témoignages de luttes, ouvre une fenêtre de réflexion sur des initiatives ici ou là-bas, prend le parti du nombre en se construisant lui-même et à plusieurs, « une idée dans la tête, une caméra à la main », et agit pour le changement social. La projection en est son extension ; le débat, le lieu de vie du film.

Pico y Pala fait le choix du collectif pour refléter la dynamique et l'ambition de ce cinéma. Autogéré, il garde une totale liberté d'existence et d'expression, sans dépendre d'une éventuelle aide structurelle. Il prend la parole sans attendre qu'on la lui donne.

Sans patrons, Pico y Pala proposera un soutien aux travailleurs en grève de PSA, détaillera les mécanismes de la domination policière, portera haut et fort les voix des femmes et s'enrôlera dans les luttes paysannes pour la terre, avec le collectif de soutien à Notre-Dame-des-Landes. Il rigolera aussi, boira et mangera à prix libre, dansera un tango queer avec amour et s'exaltera sur un rythme de cumbia !

Embrasons-nous !

Le collectif.

 

Posté par picoypala à 15:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 janvier 2009

Pico y Pala invité sur la Jungle des Luttes

La Jungles des luttes, l'émission mensuelle du CSPCL sur Radio FPP a invité Pico y Pala lundi 18 mars pour présenter le festival 2013.

A partir de 47'25 environ

 

 

Posté par picoypala à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 janvier 2009

Projection - débat sur deux soirées

Sans titre2Colombie : la Lucha por la Tierra

 Jeudi 10/01 à 20h30
Cinéma Action Christine
(4 rue Christine, métro Odéon) - 4 / 3,5 euros TR
La lucha por la tierra (Juan Mejía Botero - Colombie 2012- 90')
Débat avec les producteurs
du film

Samedi 12/01 à 18h30 PRECISES !
LES ABATTOIRS
5, allée des Abattoirs (à 2 min du RER Pontoise, voir le plan)
Et pour être ponctuel-les :
horaires_trains_bus_parispontoise
+ Un poco de maíz y de razón en mis manos (Gabriel Guevara - Colombie 1991-30')
La lucha por la tierra (Juan Mejía Botero - Colombie 2012- 90')
Débat avec les producteurs du film et les collectifs Debatiendo, Tejé Paris.
Concert de cumbia à 22h

Voir le trailer de La lucha por la tierra

Depuis plus de cinquante, le conflit armé a mis sur les routes de Colombie plusieurs millions de personnes. Les affrontements entre l'armée, la guérilla, les paramilitaires, les narcotrafiquants et les bandes criminelles provoquent un déchaînement de violence et d'exactions qui poussent les survivants hors de chez eux, vers les villes et les terres non-colonisées du pays. Souvent même, l'objectif pour les belligérants est clairement d'exproprier ces gens dont la présence entrave le bon développement de leurs projets économiques.

À l'heure où le gouvernement colombien parle de « rendre les terres aux victimes du conflit » il importe de bien comprendre que ces déplacements de population ne sont pas l'effet malencontreux d'une guerre fratricide mais qu'ils sont au coeur même du conflit. Des régions sont vidées et d'autres colonisées. Ceux choisissent de tenter leur chance dans les zones encore peu habitées du pays contribuent à leur défrichement et à leur mise en usage. La palme africaine, la canne à sucre, le café et la coca n'existeraient pas sans le conflit armé qui « libère » des terres cultivables et de la main d'oeuvre peu chère, malléable, déracinée.

Le territoire colombien est clairement restructuré par la violence. Les victimes sont alors doublement touchées, à court et à long terme. À court terme, elles sont dépossédées de leurs biens, de leurs famille, de leur lieu de vie, de leur culture. À long terme (et à supposer que quiconque puisse véritablement se reconstruire après avoir vécu un tel traumatisme), les survivants doivent retrouver une place dans un pays où la propriété terrienne est extrêmement concentrée et dont le gouvernement a pour objectif premier de rassurer les investisseurs étrangers.

Posté par picoypala à 18:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

09 janvier 2009

Projection du documentaire "La Tierra sin mal"

la-tierra-sin-mal    PROJECTION-DÉBAT

   “LA TIERRA SIN MAL”

   Un documentaire d’Anna Recalde Miranda (2008, 52’)

    Au Paraguay, après 62 ans d’hégémonie du parti Colorado, la candidature de Fernando Lugo réveille tous les espoirs démocratiques. A travers Martin Almada, avocat qui a révélé au grand jour les archives de l’Opération Condor, et les militants du mouvement Tekoyoya, le film, tourné en pleine campagne présidentielle en 2008, raconte l’histoire tragique et méconnue d’un pays qui semble avoir l'opportunité de prendre enfin son destin en main.

   Débat sur l’actualité politique du Paraguay et les tentatives récentes de coup d’Etat en Amérique latine, avec la réalisatrice, le Collectif Paraguay et Capucine Boidin (anthropologue, sous réserve)

LUNDI 12 NOVEMBRE A 17H
EHESS - AMPHI FRANCOIS FURET

105, bd Raspail
Métro Saint-Placide ou Notre-Dame-des-Champs

 

                       

http://picoypala.canalblog.com / picoypala@hotmail.fr

Posté par picoypala à 22:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 janvier 2009

Présentation de la projection de La Tierra sin mal sur FPP

Samedi lors de l'emission Americas sur FPP, nous avons présenté la projection de lundi 12 novembre

 

 Pico y Pala sur FPP Americas le 10 Novembre 2012 by Pico y Pala 

Posté par picoypala à 00:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Appel aux copains

Le collectif Pico y pala organise son

  4ème festival de cinéma argentin et latino-américain,

à Paris et banlieue,

du 1er au 7 avril 2013

 

¡¡APPEL A VOLONTAIRES!!

 

Le Festival Pico y pala veut montrer un «autre» cinéma : où les documentaires, fictions, vidéos ou programmes de télévision permettent de s'exprimer, dénoncer, témoigner d'expériences de luttes et proposer des alternatives politiques et sociales.

 

Il met en parallèle les films latino-américains et français, dans un souci de rassembler les pratiques, les histoires, les mémoires, et faire entendre des problématiques d’actualité des deux côtés de l’Atlantique.

 

 Le  festival amène le public dans des lieux publics et squats, bars, centres culturels et sociaux, salles de spectacles mais aussi dans des cinémas, dans le centre de Paris et sa périphérie. Il est  prix libre, afin de faciliter l'accès de tous à l'information et s'oppose, par sa dimension sociale et son usage collectif, à la consommation individualisée de “produits” culturels.

 

Si à la lecture de cette annonce, tout comme nous, votre cœur palpite, vos mains frémissent, vos neurotransmetteurs s'agitent...proposez leur un assemblage harmonieux de leur force et venez nous aider à programmer des films, sous-titrer, communiquer, differ, cuisiner,... toute bonne volonté/disponibilité sera bienvenue !!

 

Contactez-nous : picoypala@hotmail.fr  // 06 22 80 68 56

Posté par picoypala à 21:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 janvier 2009

Appel à films // Festival Pico y Pala 2013

FESTIVAL PICO Y PALA 2013

 

LLAMADO A PARTICIPACIÓN

 

 

El  3ER Festival Pico y Pala tendrá lugar del 1 al 7 de abril 2013 en París y suburbios.

Pico y pala subtitula las películas, las archiva, y organiza proyecciones-debates para dar a conocer problemáticas políticas y sociales argentinas y latinoaméricanas. Además, propone otra utilización de la herramienta cinematográfica, por fuera de los circuitos comerciales. 
El colectivo apoya a los cineastas y a los movimientos sociales, a través de la venta de películas, creación de fondos de apoyo y acciones específicas.

 

Para participar, por favor leer el documento abajo (instrucciones para participar)
y haznos llegar antes del 15 de diciembre una o varias copias DVDs. 
Cada copia debe contener una ficha de información detallando: título/director(es)/país/año/duración/subtítulos/temáticas tratadas/sinopsis corta

 

> Por correo
Lola Montalant
Pico y Pala
9, avenue Claude Vellefaux
75010 PARIS
FRANCIA

 

> O llevar las copias a esta dirección 
Nicolás Gomez
Vera 371 / 2° i
CP: C1414A0G
Ciudad de Buenos Aires

Teléfono : 156 788 6656

De ahi las copias estarán enviadas todas juntas a Francia en diciembre.

No duden en escribirnos para cualquier pregunta y ¡hagan correr la voz!

Un abrazo fraterno y solidario
del Colectivo Pico y Pala

 

picoypala_2012_affichefacebook

 

INFORMACIONES PARA PARTICIPAR AL FESTIVAL PICO Y PALA 2013

 

El Festival Pico y Pala no consiste en un concurso, las películas no entran en competición.

No hay ninguna restricción de género ni de duración: pueden participar corto, medio o largometrajes, documentales, ficciones, videos e informes, de cine o de televisión.

Aunque preferimos películas recientes (2011-2012), la fecha de producción no es eliminatoria.

Pero sí, estamos particularmente interesados en las películas que tengan un fuerte compromiso con la realidad social y política de Argentina y América latina en general, y con sus experiencias de luchas presentes o pasadas.

 

Se advierte:
Pico y pala es un colectivo totalmente independiente y autofinanciado.
Por lo tanto, no tiene la capacidad de invitar a realizadores, ni de pagar derechos de difusión. Sin embargo, estaríamos muy contentos de poder contar con representantes de películas, miembros de movimientos sociales, músicos, fotógrafos, todo aquel que esté  involucrado en la lucha por el cambio social. No duden en avisarnos, si surge la posibilidad que viajen en esas fechas. Nos encargaremos del alojamiento y de la buena onda.

Si su película está elegida para el Festival Pico y Pala 2012, les rogaremos una participación activa para poder preparar la proyección. Además de su disponibilidad para comunicarse con nosotros, mantenernos al tanto de la actualidad de la problemática tratada.

Les pediremos un documento que contenga: 

- los textos en castellano de la película (para subtitularla)
- una ficha técnica
- un afiche y fotos del rodaje o de la película
- informaciones sobre la trayectoria del cineasta o del grupo, el proceso de creación de la película, su difusión.

Este requerimiento corresponde a nuestro deseo de promover una difusión  cinematográfica y audiovisual solidaria, que genere un trabajo constructivo en un  intercambio permanente.

 

 

 

Posté par picoypala à 15:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

12 janvier 2009

Pico y Pala participe à la foire à l'autogestion qui se tiendra du 22 au 24 juin


A l’occasion de la venue en France d’un membre du FOL, Frente de Organizaciones en Lucha, Pico y Pala organise, lors de la Foire à l’Autogestion, un cycle de projections sur l’expérience des coopératives dans les quartiers de Buenos Aires.
Nous présentons 4 films, à partir desquels nous débattrons avec Matias Barrio des expériences autogestionnaires au sein des mouvements sociaux.

 

LA PAROLE ERRANTE

7 rue François Delbergue à Montreuil

métro Croix de Chavaux.

Projections SAMEDI 23 JUIN A 18H dans l'espace cinéma

affiche-foire_v2



Cooperativas sin punteros (Colectivo Audiovisual del Sur) retrace le mouvement de lutte pour le plan de coopératives autogérées, qui amènera à paralyser le centre de Buenos Aires pendant 33h, en 2009, jusqu’à gain de cause. (17’)

Argentina Trabaja (La Galponera, Television Comunitaria) présente, après les premiers mois d'activité, les problèmes rencontrés par les coopérativistes, sans sécurité sociale ni assurance, sans matériel adéquat… et leurs espoirs pour faire du travail en coopérative un “travail pour de vrai”. (5’)

Distintos movimientos se movilizan contra las bajas (Colectivo audiovisual del Sur) expose le dernier mouvement de contestation contre les radiations au sein des coopératives gérées par des organisations sociales. (6')

Enfin, pour présenter l’état actuel des débats dans le monde des coopératives autogérées, nous présenterons une vidéo réalisée par l’organisation La Brecha, pour inviter au premier Forum des Coopératives Autogérées. (3’).


Le programme complet de la Foire à l'Autogestion sur http://www.foire-autogestion.org/

Posté par picoypala à 09:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

13 janvier 2009

PROJECTION DU DOCUMENTAIRE "LA GANGA"

la+ganga+-1

 

JEUDI 7 JUIN A 19H30

LE LIEU-DIT

6, rue Sorbier / Métro Ménilmontant

VOSTF - Entrée libre dans la limite des places disponibles



L’économie d’extraction fait des ravages en Amérique Latine. Depuis le début des années 2000, des compagnies minières viennent faire sauter des montagnes avec la bénédiction des gouvernements nationaux. Sans vergogne, elles pillent les ressources naturelles, polluent l’environnement et exploitent les populations afin d’extraire de l’or au plus bas coût possible.

Face à ce qu’ils considèrent à juste titre comme une nouvelle forme de colonisation, des comités locaux de mobilisation se sont constitués. Depuis une dizaine d’années, les gens se forment, s’informent et s’organisent pour lutter contre une économie folle, dévastatrice.


Projection suivie d’un débat avec Raquel Neyra (Tierra y Libertad) et Gregory Lassalle (journaliste et membre du collectif Guatemala).


En savoir plus :

http://www.doculaganga.blogspot.fr/
http://www.lelieudit.com


Bande-annonce :

http://doculaganga.blogspot.fr/2008/02/trailer-la-ganga.html

Posté par picoypala à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 janvier 2009

FESTIVAL DES RESISTANCES ET DES ALTERNATIVES DE PARIS

prog_FRAP_2012

ProgFrapCrise ProgFrapCrise2

Chers amis, 

Cette année encore, Pico y Pala s'est associé au Festival des Résistances et des Alternatives de Paris. Nous participons à 3 journées de débats autour des crises et de luttes internationales. La première journée a eu lieu pendant le Festival Pico y Pala, les 2 autres auront lieu le 27 et le 30 mai. 

Nous vous invitons donc à passer nous voir et à participer à ces rencontres ainsi qu'aux journée du FRAP qui se tiendra du 25 mai au 5 juin. Tout le programme sur http://frap.samizdat.net/ ( également en pièce jointe) 

En espérant vous voir nombreux!

Posté par picoypala à 15:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 janvier 2009

Repas de soutien à la Rôtisserie

Cette année encore, Pico y Pala s'associe au FRAP pour organiser 3 journées sur le thème "Crise et luttes sociales". Pour que des copains/ines de différents pays nous rejoignent, nous organisons un repas à la Rôtisserie le 4 mai. Venez nombreux! 

 

    Flyer rotisserie4MAIFrap

Posté par picoypala à 22:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 janvier 2009

Pico y Pala

Un grand merci à toutes celles et tous ceux qui nous ont soutenus et participé de près ou de loin à cette aventure !

Merci aux réalisateurs pour leur collaboration, aux endroits qui nous ont accueillis pour donner un lieu de vie à notre festival et au public d’être venu si nombreux ! C’était une semaine riche en rencontres, débats et cinéma !

Grâce à votre aide, cette année nous pourrons soutenir les luttes ménées par: les rondes paysannes de Ayabaca (Nord du Pérou), la communauté Camelias (Colombie), les voisins auto-convoqués de Tilcara (Nord de l'Argentine) et la Rôtisserie (France).

Pico y Pala continue ses activités après son festival.  

Prochainement de nouvelles rencontres, projections-débats et repas! 

 

Posté par picoypala à 18:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 janvier 2009

PROGRAMMATION FESTIVAL 2012

ERRATUM:

Le concert de Cumbia Bamba, du lundi 9 avril, est annulé.

Modifications des horaires pour la journée de samedi 7 avril


NOUS AVONS LE PLAISIR DE VOUS INVITER AU

3è FESTIVAL PICO Y PAL*

DU 2 AU 9 AVRIL 2012

à Paris et en banlieue

affiche


* Cette année les bénéfices du festival iront en soutien à des luttes ménées par: les rondes paysannes de Ayabaca (Nord du Pérou), la communauté Camelias (Colombie), les voisins auto-convoqués de Tilcara (Nord de l'Argentine) et la Rôtisserie (France)


LUNDI 2 AVRIL

Cinéma La Clef, 34 Rue Daubenton, 75005 Paris. M. Censier-Daubenton

Cinéma et luttes : retour sur une insurrection ouvrière

20h

La Patagonia Rebelde

Héctor Olivera

Film // 103’ // 1974 // Argentine

Tiré du livre d'Osvaldo Bayer, ce film de 1974 raconte la lutte des travailleurs patagons face aux grands propriétaires terriens dans les années 1920. Malgré la force de leur anarcho-syndicalisme, leur combat pour des conditions de travail dignes ne recevra comme réponse qu'une féroce répression.              


21h 30

La projection sera suivie d'un débat (sous réserve) et d'un buffet musical avec Riton la Manivelle.


MARDI 3 AVRIL

Les Condos, 43 rue de Stalingrad, Montreuil, Metro croix de Chavaux (à 5 min à pied)

Derrière les barreaux, et en travers de la gorge.

19h

El almafuerte

Gato Martínez Cantó, Roberto Persano y Santiago Nacif

Film // 80’ // 2009 // Argentine

La prison de mineurs de haute sécurité, El Almafuerte, accueille des jeunes qui  ont été relégués par la société. Victimes qui sont en réalité des victimaires construisent dans ce film le récit de leurs propres vies et de leur enfermement.

20h 20

¡No Matarás! ¿Una cuestión de Estado?

Estudiantes de la EEMNº7 Agustín Tosco de Ituzaingó

Documentaire // 9’ // 2010 // Argentine

Ce documentaire, réalisé par des jeunes étudiants de l’école Agustin Tosco, située à l’intérieur de la prison à Ituzaingó en Argentine, donne la parole à ces jeunes invisibles, frappés par le stigmate de l’enfermement…

21H

Discussions autour d’un apéro-buffet

Participant-e-s : membres du collectif des NRV et autres.

 

 MERCREDI 4 AVRIL

Cinéma La Clef 34 Rue Daubenton, 75005 Paris. M° Censier-Daubenton

 Des “fous” sur les ondes et dans les toiles

 19H

Buffet d’ouverture

 20H

Radio la Colifata, Chloé Ouvrard et Pierre Barouguier

Documentaire // 52’ // 2001 // Argentine, France

Chaque samedi, depuis dix ans, dans les jardins de l’hôpital psychiatrique du Borda à Buenos Aires, les internés se racontent à l’antenne de la Colifata. Cette radio résonne sur les ondes de plus de 50 radios du pays qui, en diffusant des fragments d’émission quotidienne, établissent un pont avec l’extérieur.


Suburban madness

Philipp Figueroa

Documentaire // 15’ // 2009 // Brésil, Angleterre

Situé à proximité de Rio de Janeiro, l’hôpital Nise da Silveira propose à ses patients des  formes de traitements alternatives, comme la danse et la musique. Tous les ans les patients participent aux processions du carnaval local, un moment particulier de folie collective…

21H

La tête dans les toiles

Patrice Rolet

Documentaire // 52’ // 2001 // France

En 1983, un infirmier- psy, refusant les piqûres et les camisoles chimiques, crée « l’atelier du nonfaire», lieu alternatif, qui jouxte l’hôpital de Maison Blanche. Dans cet espace-défouloir on vient chanter, peindre ou seulement s’exprimer.

22H15

Débat en présence de Alfredo Olivera (fondateur de La colifata), Les évadés du bocal, Christian Sabas (fondateur de l’atelier du non faire) et Patrice Rolet.

  

JEUDI 5 AVRIL

Lycée autogéré de Paris 393 Rue de Vaugirard 75015 Paris. M° Convention

 “Lutter pour étudier, étudier pour lutter”

 18H30

Buffet d’ouverture

 19h

Universidad en Democracia, Ni un paso atrás

Réalisation Docsur

Documentaire // 11’ // 2009 // Argentine

Ce documentaire retrace l'évolution du fonctionnement de l'université en Argentine, de 1918 à nos jours, au gré des changements politiques, entre démocratie, dictatures et libéralisme et des luttes pour une université plus accessible, ouverte et progressiste.


MalEducados

Verdugo, Diego Marín

Documentaire // 28’ // 2011 // Chili

Au travers d’entretiens faites auprès d’étudiants, militants, écrivains et professeurs, Diego Martín Verdugo reconstruit la lutte étudiante qui secoua le Chili pendant des mois. Une lutte multiforme et originale, qui conjugua la critique des logiques libérales de réforme universitaire aux impacts de ces mêmes logiques dans tous les domaines sociaux et économiques dans le pays.

19H45

Mantenlo prendido

Kinorama

Documentaire // 20’ // 2011 // Colombie

Donnant à voir les revendications des manifestants, absents des grands médias, ce documentaire retrace la lutte des milliers d’étudiants, professeurs, et travailleurs qui ont pris les rues pour s’opposer à la réforme universitaire proposé par le gouvernement Santos, et exiger une éducation et une société plus juste, démocratique et égalitaire.

20H

Bachilletaro Frente Popular Darío Santillán

Antena Negra

Documentaire // 14’ // 2009 // Argentine

Au lycée populaire Darío Santillán, des adultes, qui n'ont pas pu terminer leurs études secondaires, reprennent le chemin de l'école et retrouvent confiance en eux-mêmes au travers d'un enseignement plus participatif. Ce centre de formation, issu d'un mouvement de chômeurs, leur propose d'apprendre un métier qui leur permettra, peut être, de retrouver un emploi en ces temps de crise.

20H30

Débat autour d’un buffet

En présence de Rosmerlin Estupinana Silva (avocate et ex-dirigeante étudiante de l’association colombienne des étudiants Universitaires) -sous réserve-, Raphael Kempf (avocat et journaliste présent au Chili pendant les manifestations), Nicolas Rossel (étudiant militant).

 

 VENDREDI 6 AVRIL

Centre social La 20ème chaise, 38 rue des Amandiers 75020 Paris

Auto-organisation locale : une réponse à la crise ?

En collaboration avec le FRAP 2012 (Festival des Résistances et des Alternatives à Paris)

19H

Accueil et repas participatif

(apportez vos préparations !)

 20H

Desde abajo

David Sergent et Fabrice Groussin Collectif

Sur le Champ

Documentaire // 45’ // 2009 // Argentine, France

En Argentine, après des années d'économie libérale et la forte crise de décembre 2001, nombreux sont ceux qui se retrouvent sans argent, sans travail et sans perspective aucune. C'est dans ce contexte que les réalisateurs vont à la rencontre de ceux qui, malgré qu'ils soient privés de presque tout, tentent de s'organiser pour se construire un nouvel horizon.

21H

Discussion autour de différentes expériences de solidarités locales, en Argentine et en France. (coopératives, solidarités entre chômeurs, mutuelle de fraudeurs, permanences anti-expulsion, média libres...)  

 

SAMEDI 7 AVRIL

 Le 6B 6-10 Quai de Seine, 93200 Saint-Denis, RER D / train de banlieue Gare du Nord, arrêt Saint-Denis gare, M° ligne 13 - Station Saint-Denis Basilique

 Le théâtre, à quoi bon ?

 18H

Buffet d’ouverture

SALLE A

18H30 Le Luthier et le coquillage, La Teatrería, 40’

Le Luthier et son apprenti arrivent pour offrir une démonstration scientifique de leur métier. Après une drôle présentation de leur travail, la jeune fille de la mer arrive et lance un défi impossible de résoudre avec les méthodes traditionnelles : réparer le son de la mer contenu dans un coquillage..

21.00h Théâtre de l’Ordinaire

 La compagnie "Le théâtre de L'Ordinaire" présentera une étape de travail de sa nouvelle création autour du texte "Les fusils de la mère carrar" de Bertolt Brecht. Une pièce qui traite de la Guerre d'Espagne à travers la vision des membres d'une même famille. C'est dans un théâtre de mouvement, masqué et musical qu'évolueront ces personnages. Sans oublier une bonne dose de politique !

 

SALLE B

19H30

Escenas, Voyage au bout du théâtre

Natassia Auf der Mauer et Caroline Delaittre

Documentaire // 52’// 2011 // France

Sac aux dos et caméra en main, Natassia et Caroline partent à la rencontre du théâtre en Bolivie, Chili, Argentine, Pérou, Equateur et Colombie. Les interviews faites aux réalisateurs mettent en scène la plurivocité du théâtre et permettent de nous interroger sur la place du théâtre dans notre société.

 

Teatro Comunitario Patricios Unidos de Pie

Taller Innovación Audiovisual Buenas Prácticas El Agora

Documentaire // 17’// 2010 // Argentine

Patricios est un petit village rural ferroviaire à 250 km de Buenos Aires. Suite à la fermeture du chemin de fer, le village se transforme et le théâtre communautaire devient un outil de lutte et de résistance.

 22H

Discussion autour d’un pot, avec les membres des troupes de théâtre.

 

DIMANCHE 8 AVRIL

Shakirail 72 rue Riquet, 75018 Paris. M° Riquet, Marx Dormoy ou La Chapelle

 Afro-descendantes : exil et résistances

15H

Ma petite dignité, Marie Dolez

Documentaire // 52’ // 2001 // France

Fanta K est arrivé en France à 32, fuyant les persécutions contre les Malikés, en Guinée. L’exil et la clandestinité ont entraîné une dégradation de ses conditions de vie. Elle est dans un effort permanent pour survivre et surtout garder sa « petite dignité »

16H

Débat en présence de Marie Dolez et des membres du Fasti (Collectif d’associations de solidarité avec les travailleurs Immigrés).

 17H

Mamá Chocó, Diana Kuellar

Documentaire // 56’ // 2010 // Colombie

Paulina est aussi fertile que sa terre, mère de 26 enfants, sage-femme et artiste. Un jour, un bombardement l’oblige à quitter sa maison et sa terre. Une chronique de la douleur de l’exil et de la lutte pour vivre dignement dans un lieu qu’elle pourrait enfin appeler sa maison.

18H15

Memoria de una hija de Oshun, Maria Torellas

Documentaire // 75’ // Uruguay

Un hommage a Maria Faras, danseuse uruguayenne, qui au travers du candombé a pu surpasser la douleur et se rebeller contre les discriminations dont elle était victime. Ce documentaire aborde la culture afro en Uruguay, au travers la musique, la religion et les organisations militantes afrodescendantes dans le pays.

 19H30

Apéro-débat

En présence d’Ariel Prat, Odile Hofmann (Géographe) et Carlos Agudelo (sociologue, militant auprès des afro-colombiens) -sous réserve-.

20H

Concert

Murga Argentina, Ariel Prat

Chanteur et compositeur portègne, installé en Espagne, Ariel Prat fait revivre à travers ses chansons des rythmes très longtemps occultés en Argentine par la culture officielle, ceux de ses ancêtres noirs africains.

  

LUNDI 9 AVRIL

Shakirail 72 rue Riquet, 75018 Paris. M° Riquet, Marx Dormoy ou La Chapelle

 Le peuple face à l'économie d'extraction

 15H30

Andalgala en 6, Martín Musarra

Documentaire // 6’ // 2011 // Argentine

En six minutes, ce documentaire retrace une brève histoire de l'assemblée du village d'Andalgalá, une des plus impliquées contre le projet minier de la Barrick Gold Company.


L’autre marge, Collectif Vira Lata et communauté Pimental

Documentaire // 20’ // 2011 // Brésil

Pimental est une communauté de pêcheurs, située au bord du fleuve Tapajos, en Amazonie brésilienne. Comme tant d'autres dans la région, elles est menacée d'expulsion par un projet de barrage hydroéléctrique. Refusant de perdre leur autonomie, les habitants promettent de résister jusqu'au bout.


La Ganga, Lisandro Costa

Documentaire // 89’ // 2007 // Argentine

Durant les années 2000 en Argentine, se développe de manière intense l'activité minière à grande échelle. En réaction, les habitants du sud au nord du pays s'organisent et luttent pour empêcher la pollution, de l'air, de l'eau et des sols.

17H45

Pantalla para los pueblos, Martín Musarra

Documentaire // 38’ // 2012 // Argentine

Depuis février 2012, l'Argentine vit une convergence des luttes contre les mines et la pollution qu'elles provoquent alors que l'État mène une politique de répression. L'essentiel des images utilisées vient des téléphones portables de manifestants.


Testimonio sobre la contaminacion del espacio vital de los pobladores de Callao, Peru

Victoria Barigant, Verenice Benitez, Donatien Costa, (collectifs Pico y Pala et Aldeah)

Documentaire // 13’ // 2011-2012 // Pérou, France

 A travers une série d'interviews réalisés dans l'urgence, ce court-métrage nous montre comment les habitants de Callao décidèrent de se mobiliser en réaction à la pollution indirecte du port par les mégaprojets miniers.

 

Independencia para Quien ? Juan Mejia Botero

Documentaire // 33’ // 2010 // Colombie

 Deux cent ans après la “Independencia” de la Colombie, ce documentaire pose la question de la place des peuples indigènes et afrocolombiens dans les politiques économiques du pays.

 19H15

Débat

Discussion avec les membres du collectif “Île-de-France contre les gazs de schiste”, Juliette Renaud des “Amis de la Terre”.

 20H30

Concert de clôture : Cumbia bamba et Asado (Barbecue) !

De la cumbia (genre musical majeur en Amérique latine) au hip-hop, au ska ou encore au reggae, arriba la fiesta !

http://www.myspace.com/cumbia-bamba




Posté par picoypala à 18:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 janvier 2009

Le festival Pico y Pala sur l'agenda de FPP

Tous les jours, le Festival Pico y Pala est invité à l'agenda de Fréquence Paris Plurielle (106.3 FM) à midi pour annoncer la programmation du jour.

 

Vendredi 6 avril, c'est encore Glenn qui présente les 4 derniers jours du festival.


Le festival Pico y Pala sur l'agenda de FPP 6 avril 

 

Ce jeudi 5 avril, c'est Glenn qui nous présente la soirée "Lutter pour étudier, étudier pour lutter", à partir de 18h30 au lycée autogéré de Paris


Le festival Pico y Pala sur l'agenda de FPP 5 avril

 

Ce mercredi 4 avril, c'est Cristina qui nous présente la soirée Des "fous" sur les ondes et dans les toiles.

 
Le festival Pico y Pala sur l'agenda de FPP

 

 

Posté par picoypala à 12:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,